Studio de communication et design graphique à Magog | l'image de marque et le branding une affaire de perception
Comma Imagination est un studio de communication graphique à Magog en Estrie, spécialisé dans la conception et la gestion d'image de marque.
graphiste, design, sherbrooke, magog, canton de l'est, estrie, austin, infographie, conception, image de marque, logo, branding
427
single,single-post,postid-427,single-format-standard,ajax_updown,page_not_loaded,
title

BLOG

 

l’image de marque

21 sept 2015, Posté par Mathieu dans Image de marque, Mon mot à dire

Image de marque, branding? Un terme à la mode souvent mal compris. Souvent, le mot branding ou image de marque est utilisé comme synonyme à logo et couleurs. L’image de marque va bien au-delà. Ce que je cherche à dire est qu’une entreprise qui garde une présentation constante dans ses communications (visuelle, auditive et autres sens) se bâtit une identité forte – une marque. Le logo et les couleurs ne sont que des outils parmi d’autres. Il est avantageux par contre qu’un logo soit bien conçu pour permettre une diffusion facile. Une couleur et/ou une typographie maîtresse sont aussi des outils clefs.

Tout entreprise à une image de marque

Ça semble gratuit comme énoncé, mais c’est basé sur une vérité. En effet, une entreprise pourrait avoir un logo moche, mais en même temps une identité corporative forte. L’image qu’une entreprise projette est en fait une expression d’elle-même ou une façade pour influencer la perception du public. Dans le premier cas, je parle d’une image de marque naturelle. Dans le deuxième cas, c’est une image de marque bâtie. Dans chacun des cas, l’image de marque est toujours fragile.

L’image de marque est un peu comme la bourse. On investit dans son image un peu comme dans un portefeuille ou portfolio. Pour garder un bon rendement (la perception), l’entreprise doit parfois investir dans différents secteurs.

Branding naturel

Le branding naturel, c’est la façon dont nous sommes perçus et reconnus. Une entreprise qui n’aurait pas de logo pourrait quand même avoir une image de marque. Par exemple, la façon dont les employés sont habillés évoque quelque chose, un positionnement. La façon dont les employés s’adressent à la clientèle en est aussi une autre. Le branding naturel est un processus long et souvent plus évident pour une clientèle locale, mais aussi un acquis très fort qui place le client en confiance. Le branding naturel c’est la façon dont les clients nous perçoivent. Le branding naturel n’est pas coûteux au niveau financier, il ne nécessite que de la constance et constance est égal à temps. Un guide de normes graphique, une politique de communication ou un guide de l’employé sont des outils qui peuvent être développés et utilisés par la suite pour établir une constance. La constance c’est le secret du succès.

Branding bâti

Le branding bâti c’est une image de marque conçue sur la base de réflexion de positionnement. Contrairement au branding naturel, le branding bâti cherche à influencer la perception des clients dans la direction que nous voulons. Ce type de branding peut être bien fait et contrôlé, mais aussi bien fait et laissé à lui-même. Trop souvent ce type d’image de marque est faite sur commande ponctuelle et offre un beau départ, mais par la suite se révèle dépourvue de réelle identité. Une bonne réflexion de positionnement est une des clefs du succès, par la suite il faut garder une constance et agir comme le suggère la marque. Une autre faiblesse de ce type de marque est qu’elle est souvent influencée par les modes du moment et donc manque de distinction. Je semble négatif par rapport à ce type d’image de marque, mais c’est simplement que c’est un modèle fragile. Le branding bâti est quand même la solution pour ouvrir des marchés, lancer une compagnie ou faire affaire au-delà du marché local.

Dangers

Un des pires ennemis de la marque est la mode. Vouloir se mettre à la mode est un piège qui peut ajouter une confusion à l’image de marque et l’affaiblir. Je ne dis pas de fuir les modes, mais plutôt de faire attention à leur influence et garder la ligne directrice des nôtres marque au premier plan. Les modes sont éphémères et la marque doit perdurer. Un autre danger est son goût personnel, à moins que nous fabriquions une marque pour notre personne, nos goûts ne devraient pas être des critères. Un bon graphiste n’est pas un artiste qui cherche à s’exprimer, mais plutôt un metteur en scène qui aide la marque à s’exprimer.

En conclusion

Il y a trop à dire et je pense que je vais continuer plus tard en me concentrant sur des sujets plus précis, comme la définition de ce qu’est un bon logo et aussi mieux expliquer branding naturel et branding bâti. Pour terminer, une image de marque c’est une perception.